Menu Contacts
  • Paris
  • 19 Juillet 2021
JCDecaux SA (Euronext Paris : DEC), numéro un mondial de la communication extérieure, annonce la signature d’un partenariat avec le Groupe d’Innovation Urbaine de Microsoft Research et l’équipe Array of Things (AoT) pour lancer un projet pilote de capteur de qualité de l’air sur 100 abribus à Chicago, avec pour objectif de suivre avec précision la qualité de l’air à travers la ville et de faciliter la mise en place de mesures environnementales adaptées.
 
Selon l’Organisation mondiale de la santé, 91 % de la population mondiale vit dans des endroits où la qualité de l’air dépasse les limites fixées par les directives en vigueur. Compte-tenu de ses conséquences sur la santé humaine et sur l’environnement, la pollution de l’air est une préoccupation majeure pour les villes. Afin de relever ces défis, il est essentiel qu’elles puissent évaluer la qualité de l’air en temps réel afin de définir les politiques adéquates. Grâce aux capteurs environnementaux, les villes peuvent augmenter radicalement la granularité géographique de la détection environnementale et soutenir ainsi la conception de solutions visant à améliorer la qualité de l’air au quotidien dans les milieux urbains afin de répondre à de nombreux scénarios de santé publique.

Aux côtés de plus de 3 670 villes à travers le monde, JCDecaux innove en permanence, non seulement pour limiter l’impact environnemental de ses activités mais aussi pour développer des solutions au service de la ville durable. Dans le cadre de ce projet pilote à Chicago, JCDecaux a installé des capteurs de qualité de l’air sur 100 de ses abribus (spécialement dessinés par l’architecte Robert A.M. Stern pour la ville) à travers les différents quartiers de Chicago, afin de mesurer et d’enregistrer la qualité de l’air, la température et le taux d’humidité de Chicago, en fonction des conditions météorologiques et de la saisonnalité.

Chicago, ville intelligente mondiale, pourra grâce à ces capteurs environnementaux collecter des données précises et définir des objectifs clairs afin d’améliorer la qualité de l’air et la qualité de vie de ses habitants. Ces derniers pourront accéder aux données en scannant à l’aide de leur smartphone un QR code présent sur chaque abribus, afin d’accéder à un site spécialement conçu par Microsoft Research pour fournir au public des informations facilement compréhensibles à partir des données collectées par les capteurs de qualité de l’air (et ce, à chaque abribus, mais aussi en comparaison avec d’autres emplacements : https://urban.microsoft.com/air/city/chicago). Ces informations seront également disponibles sur le portail de données ouvertes de Chicago : https://data.cityofchicago.org.

JCDecaux mène depuis longtemps une politique d’innovation responsable et a déjà développé des programmes de mesure de la qualité de l’air dans d’autres villes et pays, comme à Nice en France et à Tokyo au Japon. Plus récemment, le Groupe a lancé une gamme d’abribus de nouvelle génération, notamment l’abribus Filtreo® dont la toiture composée d’un tapis de mousse végétale capte et absorbe les polluants pour distribuer un air filtré aux voyageurs, et l’abri Fraîcheur Naturelle qui permet de lutter contre les îlots de chaleur en ville par un procédé de rafraîchissement d’air par évaporation.
 
Scott Counts, Directeur principal de la recherche chez Microsoft Research, Urban Innovation Group, a déclaré : « Nous nous réjouissons de nous associer à JCDecaux afin de piloter la qualité de l’air à travers les différents quartiers de Chicago. Nous avons un objectif commun : informer et impliquer la ville et ses habitants afin qu’ils puissent prendre des mesures ciblées visant à atténuer les problèmes liés à la mauvaise qualité de l’air, notamment dans les zones qui en ont le plus besoin. En nous appuyant sur le réseau d’abribus, nous avons placé à différents points stratégiques de la ville des capteurs de qualité de l’air qui offriront une densité de couverture élevée. »

Charlie Catlett, Chercheur principal de l’université de l’Illinois Discovery Partners Institute et responsable de l’équipe AoT (qui rassemble des scientifiques de l’Argonne National Laboratory, de l’université de Chicago et de la Northwestern University), a déclaré : « Ce projet s’appuie sur les partenariats que nous développons depuis de nombreuses années via des projets scientifiques comme AoT, qui bénéficie d’une communauté scientifique en constante expansion et particulièrement avide de données. »

Jean-François Decaux, Président du Directoire et Co-Directeur Général de JCDecaux, a déclaré : « Les villes font face à des défis majeurs en matière de qualité de l’air et de santé publique. Grâce à une densité et une couverture uniques, le mobilier urbain est la solution idéale pour mettre en place des services environnementaux en centre-ville, tels que des capteurs de qualité de l’air. Nous sommes fiers de nous associer au Urban Innovation Group de Microsoft Research afin de contribuer au suivi en temps réel de la qualité de l’air à Chicago et de fournir des données géolocalisées précises en faveur du bien-être de la ville et de ses habitants. L’amélioration de la vie en ville a toujours été au cœur des activités de JCDecaux pour développer des services innovants et respectueux de l’environnement. Média de confiance, JCDecaux montre, à travers ce nouveau partenariat, l'utilité et l’efficacité de son média pour les territoires et leur population, et continue à s’inscrire dans une démarche de sensibilisation de son écosystème pour un monde plus durable. »