Nous avons cherché à le savoir avec cette enquête réalisée par JCDecaux en partenariat avec Toluna, auprès d’individus urbains âgés de 18 à 65 ans.  

Le contexte sanitaire n’a pas émoussé le désir d’escapades des Français, avec plus d’un urbain sur deux qui souhaite partir en vacances cette année ! Si l’intention est claire, la forme l’est tout autant, avec une volonté de s'échapper du quotidien en multipliant les courts séjours.  

Partir plus, moins longtemps 

Des séjours d’une semaine ou moins pour 71% des interrogées, mais 3 fois dans l’année minimum, pour 34% d’entre eux (+10 pts vs 2019). Si l’été demeure la période de prédilection pour la majorité, les vacances de printemps seront aussi l’occasion de départs si la levée des restrictions le permet.  

Désormais habitués au manque de visibilité, les Français se sont adaptés, en retardant la préparation de leurs séjours, et ce, quel qu’en soit la durée. Ainsi, plus de la moitié des vacanciers ont prévu d’effectuer leur réservation moins d’un mois avant leur départ, pour les courts séjours.  
 

Le littoral Français, destination phare  

Avec plus de 80% des intentions, c’est bien la France qui reste la destination favorite des Français, avec un penchant particulier pour le bord de mer.  

Les régions PACA, Bretagne et Occitanie sont toujours plébiscitées par les urbains.  
 

Une envie de voyager accrue avec le retour des beaux jours 

L’arrivée du printemps réveille l’envie de s’évader avec plus d’1 individu sur 2 (+ 4 pts vs 2019) qui déclarent vouloir partir dès les prochains mois. Pour prendre leur envol, l’avion s’affiche avec le train comme le 1er mode de transport collectif privilégié par les vacanciers pour ces prochaines vacances, avec une sur-affinité sur les jeunes générations notamment la génération Z (45%) et Millenials (33%). 

Découvrez l'infographie spéciale voyages aériens ici!