Si on parlait Fashion Week ?! Le mois de janvier fût marqué par un événement mondial qui a imposé son rythme effréné à la capitale durant quelques jours. Le prix des Uber qui décolle, des stars à tous les coins de rues ou encore des armées de fashionistas. La Fashion Week est un moment bien choisi pour assumer son style, aussi bien pour les « fashion victimes » que pour les marques. Voici pourquoi nous avons décidé de passer en revue trois campagnes sur le thème de la mode, diffusées sur le réseau d’affichage de JCDecaux.

Balenciaga : détournement de mantra

À l’occasion de la sortie de sa sneaker TYREX, la sulfureuse marque de luxe franco-espagnole montre de nouveau sa capacité à détourner les classiques. Après le sac IKEA, elle s’attaque maintenant à une référence du monde de la créativité. Grâce au détournement du fameux mantra « Think outside of the box. » Balenciaga marque ici la différence et l’anticonformisme qui composent son ADN. Une prise de parole efficace, à un moment opportun : la Fashion Week. 
 

LES CODES GRAPHIQUES DU LUXE : LESS IS MORE  (Les exemples de Saint Laurent & Céline)

Profitons de la Fashion Week pour faire le point sur la construction d’un Print luxe à travers un parallèle entre deux campagnes. Ici, Yves Saint Laurent et Céline nous permettent de comprendre qu’il s’agit avant tout d’une prise de parole visant à communiquer sur l’image de marque. Pas de produit mis en avant, pas de prix, seulement un logo accompagné d’une photographie qui « présente » l’esprit de la nouvelle collection et/ou de la marque. Enfin, le traitement en noir et blanc assoit la sobriété et l’élégance d’un univers propre au luxe, « Less is more ».

Article proposé et rédigé par Lucia et Martin, étudiants à l'école Sup de Création (Paris 19)