Menu Contacts
  • Paris
  • 15 Novembre 2021
En 1981, JCDecaux déployait les premiers sanitaires à entretien automatique à Paris. Véritable innovation, ce mobilier est devenu depuis un service essentiel et structurant pour favoriser la propreté et la qualité de vie en ville. Depuis 40 ans, JCDecaux crée en permanence de nouvelles fonctionnalités et fait évoluer ses sanitaires afin d’offrir toujours plus d’hygiène, de confort, de simplicité et d’accessibilité aux utilisateurs. Fort de ce savoir-faire unique en tant qu’inventeur, concepteur et exploitant, JCDecaux gère aujourd’hui le 1er réseau au monde de sanitaires publics automatiques.

L’accès à l’hygiène dans l’espace public pour tous : un enjeu universel
Jusqu’au début des années 1980, les toilettes publiques sont rares, vétustes et mal entretenues. Ce sont des urinoirs, uniquement destinés aux hommes. En inventant le sanitaire à entretien automatique, appelé à l’époque « sanisette », JCDecaux apporte une solution concrète à deux enjeux majeurs : l’accès à l’hygiène pour tous dans l’espace public et la propreté des villes. Dès l’origine, pour JCDecaux, l’hygiène sur le domaine public est un droit non genré.
Au-delà d’un objet innovant, JCDecaux met en place un écosystème complet : un mobilier, éco-conçu, performant intégrant des solutions brevetées (lavage et désinfection automatique de la cuvette après chaque utilisation, lavage du sol, désinfection du lave-mains par jet pressurisé) des process rigoureux et des équipes intégrées dédiées à l’entretien et la maintenance qui assurent un service de qualité 365 jours par an et jusqu’à 24h sur 24.

40 ans d’innovation de l’usage et de la fonctionnalité
En 40 ans, JCDecaux n’a cessé d’innover pour proposer de nouvelles fonctionnalités facilitant le quotidien des urbains et des visiteurs, femmes, hommes, enfants, personnes âgées ou en situation de handicap. L’innovation a également permis d’intégrer les sanitaires au sein de colonnes publicitaires comme en Allemagne par exemple. Dès 1993, le sanitaire à entretien automatique devient accessible aux personnes à mobilité réduite. Des consignes vocales multilingues et en braille sont proposées. Dès 2006, la gratuité du service à Paris contribue à un formidable essor des usages, démontrant par là même la robustesse de sa conception comme de son entretien/maintenance. Chaque étape du cycle de vie du sanitaire à entretien automatique a en effet été étudiée pour concilier qualité et empreinte environnementale optimisée. L’eau de pluie collectée est utilisée pour l’entretien :  lavage du plancher et de l’extérieur du sanitaire. En 2020, JCDecaux a développé un module « urinoir », qui peut être ajouté à une cabine existante. Il favorise la disponibilité du sanitaire principal et augmente significativement la capacité d’accueil quotidienne. Avec la mise à disposition, à l’extérieur de la cabine, de fontaines d’eau potable et de distributeurs de solution hydroalcoolique depuis le 1er déconfinement, les sanitaires à entretien automatique constituent des points d’hygiène multi-services sans équivalent dans l’espace urbain.
Le 1er réseau mondial de sanitaires publics à entretien automatique
Les sanitaires publics, soumis à des exigences spécifiques, ne sont pas des mobiliers urbains comme les autres. Leur bon fonctionnement nécessite une parfaite compréhension des usages, alliée à la maîtrise de la conception et de l’exploitation. Fort de son savoir-faire unique, JCDecaux gère aujourd’hui le 1er réseau au monde de sanitaires publics à entretien automatique. Aujourd’hui de nombreuses villes comme San Francisco ou Stockolm ont  installé des sanitaires publics financés grâce à la publicité sur le mobilier urbain, bénéficiant du modèle économique inventé par JCDecaux. Le Groupe exploite plus de 2 500 sanitaires dans 28 pays, qui totalisent près de 31 millions d’entrées par an, dont 15 millions à Paris. Ses sanitaires publics font partie intégrante du paysage urbain mondial. De Paris, à Berlin, en passant par San Francisco, Clermont Ferrand, Abidjan ou Lagos, JCDecaux propose des mobiliers et services afférents qui évoluent avec leur environnement et leur époque sous toutes les latitudes.

Plus que jamais, un service de première nécessité
Dans le contexte de la Covid19, des protocoles spécifiques ont rapidement été adoptés pour renforcer la sécurité des agents et des utilisateurs. Port d’une combinaison spéciale, masques, gants, l’équipement des 150 collaborateurs en charge de l’entretien et de la maintenance a été adapté et les mesures de désinfection renforcées pour permettre à tous, et notamment aux sans-domicile, d’accéder aux sanitaires. La fermeture des cafés et restaurants a prouvé, plus que jamais, la dimension inclusive et universelle des sanitaires à entretien automatique de JCDecaux, service essentiel à la propreté et la qualité de vie en ville.
 
Jean-Charles Decaux, Co-Directeur Général de JCDecaux, a déclaré : « En inventant le sanitaire à entretien automatique en 1981, JCDecaux a non seulement été visionnaire et précurseur, mais a surtout permis de démocratiser et révolutionner l’accès à l’hygiène pour toutes et pour tous dans l’espace urbain. En France, comme à l’international, nous contribuons à une ville plus inclusive, plus propre, plus agréable. Pour cela, nous proposons non seulement des mobiliers de haute qualité mais aussi un service de grande valeur grâce à l’excellence de nos équipes tant de R&D que d’entretien/maintenance qui font de nos sanitaires à entretien automatique de véritables ilots d’hygiène multi-services au rôle fondamental, plus encore en cette période de pandémie. Alors que la demande des municipalités et des citoyens est exponentielle, la nécessité d’une inscription durable dans l’espace public de sanitaires en nombre suffisant et à la gestion irréprochable est prioritaire. Notre objectif est plus que jamais d’innover en permanence pour permettre aux villes à travers le monde de relever le défi de l’accès sécurisé à l’hygiène et à la propreté, droit humain fondamental qui conditionne la liberté de chacun à se déplacer dans les meilleures conditions, comme le défend la Journée mondiale des Toilettes qui aura lieu le 19 novembre, à l’initiative des Nations Unies. »
 

Publié dans ANNONCE