Avec une augmentation de 187% du nombre de licenciées, la montée en puissance du football féminin n’est plus à prouver.
 

« Les barrières culturelles sont tombées »

Evoque Brigitte Henriques, Vice-présidente de la Fédération française de football, une évolution qui a son importance pour ce sport à l’image très masculine. L'ouverture progressive aux femmes se traduit en chiffres : le nombre de clubs proposant une formation féminine  est passé de 44% en 2011 à 80% en 2018.
 

 

Une tendance relayée par les médias

Cette démocratisation du football féminin et plus largement du sport féminin amène les médias à s’intéresser de plus en plus à ce sujet.
TF1 diffusera l’intégralité de la Coupe du monde de football 2019 sur ses antennes, conjointement avec Canal +.
Par ailleurs Canal + a racheté l’intégralité des droits de la D1 (le championnat de France féminin de football) pour cinq ans. C’est la première fois qu’un groupe de médias acquiert les droits d’un championnat de football féminin français.
 
 

Et les marques dans tout ça ?

On ne compte plus les marques qui s’associent au football masculin ; l’univers féminin reste lui largement ouvert et présente une véritable opportunité de prise de parole pour les annonceurs. Les enveloppes publicitaires accompagnant le développement économique croissant de la pratique restent accessibles aux marques et permettent donc de développer des prises de parole.
Les marques ont la possibilité de s’adresser à de nouveaux publics en utilisant des leviers de communication différents.
S’associer à la Coupe du monde de football féminine, qui se déroulera en France en juin 2019, est la certitude d’accompagner une discipline en plein essor, d’avoir une prise de parole dans l’ère du temps et de profiter d’une couverture médiatique croissante.
 

Alors comment accompagner les marques Lors de cet événement ?

JCDecaux développe pour l’occasion une offre dédiée qui permettra de couvrir l’intégralité de la compétition en utilisant la totalité de ses univers urbains.
C'est l’occasion pour les marques de développer des dispositifs de communication en ligne avec leurs stratégies.
L'objectif de cette offre est de partager la ferveur autour de la compétition, et d’adresser des communications ciblées dans les villes hôtes de l’événement, ou plus largement dans toute la France.