En quoi cette mesure d’audience en aéroport est-elle novatrice ?

Jérôme Lepage : « C’est tout simplement une première ! Il existait des études sur les flux de passagers, mais aucune mesure d’audience à vocation internationale dédiée à l’environnement aéroportuaire. Bénéficier d’indicateurs simples et homogènes pour comprendre les parcours des passagers dans les différentes zones de l’aéroport et savoir comment ils sont exposés au media JCDecaux et aux campagnes diffusées, est totalement nouveau ».  

Sur quels indicateurs s’appuie-t-elle et que va-t-elle permettre de mesurer ?

J.L : « D’emblée nous avons souhaité établir une mesure d’audience internationale, car l’aéroport est l’environnement international par excellence. Notre méthodologie reprend les grandes règles de la mesure d’audience de l’OOH et intègre les spécificités de l’aéroport en termes de fréquentation et de flux. Nous prenons en compte :
  • les données de fréquentation passagers par aérogare et par jour
  • la notion de passager unique
  • l’incidence des temps d’attente sur le critère de répétition d’une campagne
  • les informations liées aux déplacements des passagers dans les différentes zones de l’aéroport.
Airport Audience Measurement (AAM), s’appuie sur de nombreuses sources de données externes : NPD Travel Retail, (qui couvre 95% du trafic international et 550 aéroports), études spécifiques, data des plateformes aéroportuaires, et internes : capteurs, IoT. Une fois modélisées, ces données anonymisées, dans le respect du RGPD, nous permettent d’établir le nombre de passagers uniques, la couverture, la répétition du message publicitaire sur cible et le nombre total d’impressions vues.
La grande nouveauté est également la prise en compte du temps passé par un passager dans la zone d’exposition au media (dwell time) ».

 
Quelle valeur ajoutée pour les annonceurs et les agences média dans le pilotage de leurs campagnes en aéroport ?

Isabelle Fourmentin : « Avec AAM nous entrons dans une nouvelle ère. L’expertise sans précédent du passager aérien que nous développons a pour vocation d’être partagée avec nos clients, annonceurs et agences media. Nous avons établi une méthodologie robuste, scientifique, qui nous permet de délivrer des indicateurs cohérents et homogènes pour évaluer la performance des plans communication dans l’environnement aéroportuaire, quelles que soient les géographies. Nous sommes fiers de déployer la mesure d’audience internationale d’abord avec Paris Aéroport.»

Dans quels aéroports cette mesure d’audience sera-t-elle disponible ?

JL : « En avril, la mesure d’audience internationale sera lancée à Singapour à Changi Airport, puis progressivement dans les principaux hubs aéroportuaires opérés par JCDecaux. Présent dans 215 aéroports sur les 5 continents, JCDecaux opère notamment 7 des 10 plus grands aéroports mondiaux. »