Pour annoncer le retour au cinéma du plus célèbre des espions, une nouvelle mission a été confiée à JCDecaux quelques semaines avant la sortie officielle du nouvel opus 007 le 6 octobre dernier. 

Orchestrée par l'agence KR Wavemaker, une campagne OOH d’envergure nationale, puissante et performante a transformé la rue en spectacle du 13 au 19 septembre. 

En optant pour une stratégie qui combinait le maillage du format mobilier urbain 2m² à l’impact du format rétro-éclairé 8m², l’efficacité de la campagne 007 s’est vue significativement renforcée puisque le bi-format accroit en moyenne de 9% la reconnaissance et de 30% l’attribution vs une campagne mono-format*.

Avec plus de 6 800 faces, plus de 2000 GRP et répétition moyenne de 24 contacts hebdomadaires sur la période affichée, le plan a révélé avec force et impact les 5 visuels de la campagne.

Résultat : plus de 530 millions d’occasions de voir le casting du film. 

Mourir peut attendre, la performance non ! 
 
*Etudes Smarter/Ipsos 2016


Stéphane Rethore, Directeur Marketing , Universal Pictures International France :
 

« Avec un démarrage à plus de 290 000 entrées premier jour, la sortie du nouveau James BOND (Mourir peut attendre) est un vrai succès dans un contexte de fin de pandémie toujours très pénalisante pour les salles de cinéma (Pass sanitaire, port du masque etc).

Le film a été repoussé 2 fois et je tiens à remercier tout particulièrement JCDecaux qui nous a particulièrement soutenu lors de cette crise.
La campagne bi format nous a permis de communiquer très efficacement en mettant en avant la richesse du casting de ce nouvel opus et particulièrement les rôles féminins (Lashana LYNCH et ana de Armas).

Nous avions plus que jamais besoin d’un média de masse impactant afin de créer l’urgence d’aller voir ce nouvel opus de l’agent 007 dans les salles obscures et JCDecaux a joué un rôle déterminant. »