Consommer du bio qui vient de loin, consommer Français mais à vil prix… autant de contradictions qui font que ce monde ne tourne pas rond.

 « C’est le monde à l’envers » dit Brocéliande, qui a choisi d’afficher ses engagements en grand avec JCDecaux du 3 au 9 février dernier.

3 500 faces 8m² sur les agglomérations de +100k habitants pour interpeller sur ces sujets sociétaux.

Une création qui interpelle nos consciences citoyennes et qui souligne l’avance prise par la marque sur le marché en termes de contribution sociétale ; ses messages s’adaptent parfaitement à la puissance du voir ensemble de l’OOH. 
 

Une fois de plus, l’humour détonnant a permis à Brocéliande de marquer les esprits des consommateurs, comme le montrent les résultats du bilan Happydemics de ce dispositif, conçu par les équipes marketing et l’agence Mister Joe, orchestré par l’agence Media Links.
 

Avec son approche originale, qui permet aux éleveurs-coopérateurs de laisser un souvenir particulièrement positif dans les esprits, la campagne a bénéficié de l’excellent taux de 57% d’attribution par les exposés à la jeune marque Brocéliande (qui ne communique pourtant que depuis 6 ans).

Le souvenir publicitaire de ce dispositif JCDecaux a permis à la marque de faire progresser sa notoriété de 11pts et d’installer Brocéliande comme une marque qui propose des produits locaux, de qualité, qui inspire confiance, augmentant ainsi très nettement la considération. 

Après avoir été exposés à la campagne, 88% des exposés ont une intention positive vs 59% chez les non exposés et l’intention d’achat a été multipliée par 2 passant de 9% sur les non exposés à 18% sur les exposés.

Le bon sens n’aura jamais été aussi efficace.
 

Vos interlocuteurs commerciaux :

Hervé Soldan Directeur Commercial
Edouard Beaufils Directeur des Ventes Grands Comptes et Aéroports de Régions