Le baromètre Drive to Store, mené en partenariat avec BVA vient d’être actualisé.
Pour rappel, l’objectif de l’étude est d’analyser :
  • La perception de la communication extérieure et du média JCDecaux dans un processus Drive-to-Store
  • L’impact du média et les différents leviers propres à une campagne JCDecaux favorisant le trafic en magasin
  • La pertinence d’un ciblage optimisé

Une nouvelle base d’étude sur la période de mi-décembre 2016 à début janvier 2018, comptabilise désormais 16 499 individus, soit 52 050 interviews réalisées auprès des 18-60 ans.
Un périmètre d’analyse plus large avec 170 campagnes et 48 annonceurs. Une méthodologie d’étude inchangée :
  • Questionnaire hebdomadaire online administré toutes les semaines sur un maximum de 5 campagnes auprès d’un échantillon de 300 individus
  • Un périmètre d’étude sur une sélection de 10 agglomérations de +200 000 habitants.
  • 7 secteurs étudiés : automobile, restauration rapide, équipement, bricolage, hygiène-beauté, habillement et chaussures

Des résultats en ligne avec ceux de janvier 2018 :
  • En termes de perception du média communication extérieure, celui-ci reste pour 93% des individus un média auquel ils prêtent attention, et 67% le déclarent utile.
  • L’impact publicitaire du média JCDecaux reste stable et positif, 40% des individus interrogés se souviennent avoir vu la campagne JCDecaux et 70% déclarent l’apprécier. Des scores d’impact qui continuent d’évoluer lorsque l’individu est plus exposé au media.
  • La mémorisation garde un rôle prédominant dans l’action de « drive to ». En effet 23% des individus qui se souviennent avoir vu une campagne JCDecaux ont effectué une visite sur le site, l’application mobile ou le point de vente de l’enseigne vs. 7% pour ceux qui ne se souviennent pas, soit un taux de visite multiplié par 3.

D’autres insights sectoriels et des nouveaux leviers de trafic sont également à découvrir … !